Tutoriel OpenSCAD 7 – Transformations 2

Page suivante : My name is Hull

Voici des commandes de transformation moins souvent utilisées : intersection(), resize() et color().

Intersection

intersection() dessine les parties communes de plusieurs éléments. L’ordre des élé­ments entre les accolades est indifférent. Exemple dessinant un quart de sphère :

  intersection ()
  {
    cube (20);
    sphere (20, $fn=100);
  }

Rendu d’OpenSCAD montrant un quart de sphère

Resize

resize() redimentionne un élément selon les tailles indiquées dans un triplet. Si un élément du triplet est à 0 aucun redimentionnement n’est fait dans sa direction. Exemple d’un cylindre qu’on ovalise en X :

  resize ([20,0,0]) cylinder (r=5, h=40, $fn=80);

Rendu d’OpenSCAD avec

Exemples d’un disque et d’un ballon de rugby par déformation de sphères :

  $fn=50;

  translate ([-7,0,0]) resize ([10,10,0]) sphere (1);
  translate ([7,0,0]) resize ([10,0,0]) sphere (3);

Rendu d’OpenSCAD avec

Color

color() colorie un élément ou un groupe d’éléments. Cela n’affecte que la prévisualisation par F5, non le rendu par F6 ou l’exportation en STL (ce format ne gère pas la couleur).

Le plus simple est de désigner les couleurs par leurs noms standardisés, dont la longue liste figure dans le manuel d’OpenSCAD (les couleurs peuvent aussi être indiquées par leurs valeurs RGB, ce qui est plus compliqué). L’opacité peut aussi être précisée, de 0 (transparent) à 1 (opaque, la valeur par défaut).

  $fn=350;

  translate ([7,0,0]) color ("silver") sphere (2);
  translate ([0,7,0]) color ("indigo") sphere (3);
  translate ([0,7,0]) color ("orange", 0.6) sphere (6);

Rendu d’OpenSCAD montrant des sphères colorées

Page suivante : My name is Hull

• Publié le 19/07/2013